Menu
Médaille Lavoisier
Conférences : J.-André THOMAS, L'avenir de la Société Philomathique de Paris

Cette séance consacrée à la commémoration du bicentenaire de notre Société vous a remis en mémoire son histoire, son idéologie, ses relations avec le développement en France des sciences naturelles, physiques, mathématiques et aussi avec l'évolution des sciences d'aujourd'hui.

La vie de notre Société est à nouveau bien affirmée.

Son activité se trouve maintenant confrontée à celle de nombreuses autres Sociétés scientifiques spécialisées qui, par nécessité, pratiquent le morcellement de l'information et, dans leur travail courant, la course au détail. Bien sûr, elles se réservent de publier des mises au point générales, mais dans le cadre de leur spécialité. L'Académie des Sciences, que la Société Philomathique a, de fait, historiquement et temporairement suppléée, est pluridisciplinaire par nature : elle joue le rôle essentiel de triage et de diffusion des nouvelles découvertes : elle s'est engagée aussi dans la voie des exposés synthétiques.

Mais la démarche philomathique a un double caractère original, inclus dans sa devise et que nous voulons préserver. Sous le vocable ÉTUDE nous affirmons notre pluridisciplinarité, notre ouverture d'esprit, notre authenticité, notre indépendance, notre désintéressement. Sous celui d'AMITIÉ, nous créons entre nous, avec nos épouses, avec nos invités, l'atmosphère d'une sorte de Club scientifique unique en son genre, cordial et sympathique. Ce sont là des orientations que je me suis efforcé de sauvegarder depuis une quinzaine d'années et nous espérons qu'il en sera de même dans le futur.

Nous souhaitons que notre Société puisse reprendre la publication de son Bulletin. Dans l'immédiat, notre désir est de trouver l'éditeur d'un ouvrage qui serait à la fois l'annuaire du temps présent et le livre du bicentenaire de la Société Philomathique de Paris.

Format Imprimable Envoyer cet article à un(e) ami(e)